Pourquoi nous n’étions pas favorables à cette « passerelle »

Un montant qui aurait été plus utile dans la réfection du cinéma pour les Passerands, y compris avec les subventions publiques.

La raison principale était un problème de priorité pour les habitants.

Des investissements plus importants dans les voiries, les réseaux ou les infrastructures sociales auraient été les bienvenus. 1 000 000 €, c’est plus de la moitié d’une nouvelle École de Musique ou la réfection du Cinéma du Plateau d’Assy, ou encore 2 ans de budget goudron…

Régulièrement en panne, il est grand temps de remplacer les téléskis du Tour et de Barmus par un télésiège 4 places pinces fixes avec tapis d’embarquement.

Dans le domaine touristique, cet édifice n’était pas préconisé par l’audit commandé par la majorité Kollibay en 2015. Il ne rapporte rien tout en gènérant des coûts d’entretien et de sécurité.

Une passerelle 10 fois moins onéreuse était tout à fait envisageable 100 m plus en amont, où les berges du torrent sont plus stables (voir la vidéo de l’automne 2018). 1 000 000 € auraient permis d’engager parallèlement la diversification estivale de la station de Plaine-Joux.

Le stationnement et la connexion avec le Plateau d’Assy ont bien été étudiés par Patrick Kollibay et André Payraud…

La raison suivante pose la question d’un projet non abouti.

Les accès et les parkings n’ont pas été anticipés par l’équipe Kollibay, afin d’afficher des coûts inférieurs à la réalité finale. Les contraintes de sécurité ont été oubliées, au point que le maire s’en décharge en prenant un arrêté d’interdiction de circulation en cas de neige. Un comble.

C’est aussi pour alimenter la passerelle que le maire et André Payraud, son Adjoint à l’environnement, ont fait réaliser un parking pour bus au Lac Vert. Prévu pour le stationnement de 2 cars avec une aire de retournement, cette réalisation générera pollution atmosphérique et sonore, tout en dégradant le caractère naturel de ce lieu emblématique de Passy. Voir l’article.

Le balisage de la passerelle depuis le Plateau d’Assy est inexistant A Plaine-Joux, nombreux sont les visiteurs qui cherchent comment y accéder depuis la station…

Enfin, l’objectif même lié à la passerelle himalayenne est en cause.

Passé l’effet découverte, l’attrait des Passerands s’estompera. Par contre les personnes des communes voisines viendront, sans s’arrêter davantage au Plateau d’Assy comme c’est déjà le cas.

A moins qu’il ne s’agisse d’un totem élevé à la gloire de son initiateur ?

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.