La passerelle « himalayenne » … interdite en cas de neige !

Le pylône aval côté Plateau d’Assy

Inauguration en grande pompe pour Patrick Kollibay et ses proches. Cirés et parapluie de rigueur, ils ont croisé les doigts pour que la neige ne « gâche » pas la petite cérémonie de ce samedi 21 décembre. En effet, le maire n’a rien trouvé de mieux que de prendre un arrêté interdisant son accès si le doux manteau blanc venait à la recouvrir… A 1110 m d’altitude, cela arrive encore (heureusement). Même les professionnels de la montagne sont concernés (accompagnateurs, guides et moniteurs). On croit rêver.

Une tel montant d’investissement pour l’interdire en cas de neige …

Interrogés à ce sujet (cf. article de juin 2019) le maire et ses adjoints nous avaient répondu ne pas avoir pensé à l’entretien hivernal… Cet arrêté est la preuve qu’ils préfèrent botter en touche. Il est plus facile d’interdire plutôt que d’assurer le déneigement et d’assumer les conséquences de leur propre choix. Comme l’équipe Kollibay n’a pas réfléchi à proposer un accès intelligent à cette passerelle, les curieux et les premiers usagers se garent actuellement au bord de la route…

L’ensemble du secteur est instable, même la mairie le dit !

Pour un coût final qui dépassera 1 000 000 d’euros, il y avait vraiment d’autres priorités pour la commune. Le maire a lui-même reconnu récemment qu’une nouvelle École de Musique était nécessaire (contrevenant au passage le Code Électoral qui lui interdit de parler de programme politique dans un discours officiel, et ce depuis le 1er septembre). Il lui a fallu six ans pour s’en rendre compte ? Question de priorité.

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.