Un parking de bus au Lac Vert ? La majorité Kollibay l’a fait.

Les travaux ont commencé

La fin du mandat bouscule la quiétude de la majorité, et accessoirement celle du Lac Vert. Et voilà le fruit de « la réflexion » de la majorité Kollibay pour améliorer l’environnement d’un lieu mythique de la commune.

Après avoir découvert les problèmes de la qualité de l’air en 2016, de l’aveu même de notre maire et clamer à qui voulait croire à sa conversion à la défense de l’environnement, cette majorité nous construit un parking de deux places et une aire de retournement de bus sur les bords du Lac Vert.

Avant…

C’est exactement l’inverse qu’il faudrait faire. Pour valoriser ce site exceptionnel et facilement accessible, la priorité est de réguler le nombre de véhicules. Comme nous l’avions proposé en 2014, il s’agit de mieux organiser le stationnement, tout en laissant l’accès à la piste 4 X 4 pour rejoindre les Ayères. Il serait tout à fait possible de déplacer le parking actuel en aval pour une meilleure intégration paysagère et de rendre à la nature toute sa place sur cette zone. C’est en effet la porte d’entrée des très nombreux promeneurs qui arrivent de Servoz et de l’ancienne route.

…après !

Qui pourrait penser que l’on va résoudre les problèmes de stationnement au Lac Vert en artificialisant les sols ? Peut-être que cette réalisation aura suffisamment d’impact sur la beauté des lieux pour dissuader les promeneurs de s’y rendre. Soyons sérieux, les amoureux de ce site savent que la route n’est pas dimensionnée pour accueillir des véhicules de cette taille et que les passages répétés de ce tonnage supplémentaire ne feront qu’accélérer sa détérioration.

La démarche qui consiste à déposer les visiteurs à quelques mètres seulement d’un site, fait partie d’une époque révolue mais Patrick Kollibay et André Payraud son adjoint à l’environnement, ne le savent toujours pas…

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.