Mesure en continu des polluants de SGL Carbon, franchir l’étape de la transparence

Après avoir touché le Fond Air Industrie, SGL Carbon doit effectuer des mesures en continu.

Mesurer de manière permanente les émissions de SGL Carbon. L’arrêté préfectoral du 24 juillet 2019 va dans le bon sens, puisqu’il oblige SGL Carbon à instaurer un système d’évaluation continu des émissions à partir de mars 2020.

Une proposition que nous avions faite dès 2014 et que nous avons réitérée lors du vote du PPA 2 en octobre 2018. Pendant le débat, nous avions demandé aux élus de la majorité qui siègent au PPA, de faire le nécessaire pour que ces mesures soient indépendantes et transparentes pour la population. La solution ; les rendre accessibles à tous les citoyens par l’instauration d’un site internet qui afficherait les valeurs en continu, ainsi que les rapports d’analyse.

Si seule l’usine est concernée aujourd’hui, il faut aller plus loin en exigeant ce type de mesures pour tous les équipements sensibles comme l’incinérateur du SITOM, ou identifiés comme polluants.

L’arrêté prévoit la mesure des PM10, PM 2.5 et HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycliques), dont le tristement célèbre Benzo[a]pyrène (BaP). C’est une première étape. Il faudra évaluer d’autres Composés Organiques Volatils (COV) comme l’éthylamine ou le benzène.

Raphaël Castéra

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.