Le maire a un problème avec les questions orales de l’opposition

Retour sur le Conseil Municipal du 28 mars 2019. Au moment des questions orales en fin de séance, le maire a tout simplement refusé de répondre à deux d’entre elles posées par notre groupe et par nos collègues Michel Duby et Annette Bordon. Pour rappel, tout élu peut interroger le maire sur un thème de son choix ayant trait aux affaires municipales. Celles-ci doivent être envoyées 48 h à l’avance. Un délai largement suffisant pour (faire) préparer les réponses. Or, le maire et son 1er adjoint préfèrent se défiler.

  • Notre question orale à propos de l’incinérateur; la mauvaise volonté de Philippe Drevon

Notre groupe voulait connaître la fin de la concession de l’incinérateur confiée à l’opérateur privé SET Mont-Blanc (groupe Suez). Philippe Drevon, 1er adjoint et Président du SITOM (Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères) n’a pas voulu répondre, arguant qu’il s’agissait d’un sujet d’ordre intercommunal…

« Justement, M. Drevon est la personne la plus a même de répondre puisqu’il siège au SITOM avant tout en tant qu’élu de Passy et que l’incinérateur se trouve sur notre territoire. L’intercommunalité est un outil incontournable aujourd’hui et il n’est pas sérieux de vouloir cloisonner les dossiers de la sorte. Surtout que les Passerands sont les premiers à subir les nuisances de la déchetterie et de l’incinérateur » justifie Raphaël Castéra.

  • La question sur la Ravoire du groupe « Du bon sens pour Passy »

Michel Duby voulait connaître l’avancement du dossier de la Ravoire et si la mairie avait pris en compte les demandes des habitants formulées au cours de la réunion publique de décembre 2018. Le maire n’a pas donné suite, prétextant que la question avait été envoyée trop tard… à 2 h près.

Ce refus de répondre aux questions orales de l’opposition montre une fois de plus l’étroitesse d’esprit de l’équipe Kollibay et son manque de respect des Passerands.

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.