Découvrez notre reportage à propos du projet de passerelle sur le Nant-Bordon

Nos deux groupes ont dénoncé le projet de passerelle de la majorité Kollibay. Nous considérons que l’ampleur de l’investissement n’est pas proportionnel au simple fait de relier les deux rives du Nant-Bordon et d’en faire une soi-disant « attraction touristique ».

Est-ce qu’un passage suspendu d’une vingtaine de mètres de haut est susceptible d’attirer du monde pour le grand frisson ? Nous sommes pas au niveau de la passerelle de Savièse dans le Valais, encore moins du Pas dans le vide à l’Aiguille du Midi. S’il y a un intérêt en terme de cheminement doux, il est largement possible d’améliorer le franchissement du Nant-Bordon avec une passerelle plus petite au niveau du sentier en amont. Une alternative beaucoup moins couteuse.

D’abord annoncé à 600 000 €, puis 700 000 €, nous pensons que le montant globale de l’investissement dépassera 1 000 000 €. Le maigre dossier présenté par la majorité, précise lui-même que la coupe forestière de la partie amont n’est pas chiffrée et qu’il faudra prévoir la réfection des accès. Il fait totalement l’impasse sur les 2 parkings annoncés au Lac Vert et au Plateau d’Assy vers la porte d’Eau…

Reportage sur place et explications.

Raphaël Castéra

 

 

You may also like...

Laisser un commentaire