Notre tribune libre du bulletin municipal de septembre 2018 – partie 2

Il serait de nouveau question de la passerelle himalayenne…

Seconde partie de notre tribune libre du bulletin municipal qui vient tout juste de paraître. Le Maire nous apprend qu’il aurait un engagement de la Région Auvergne Rhône-Alpes et du Département de la Haute-Savoie pour financer plus de la moitié de la passerelle himalayenne sur le Nant Bordon. Un projet contre lequel nous avons voté au vue de la légèreté du dossier présenté, tant du point de vue technique que financier. La majorité est elle-même très divisée contre cet investissement lourd revendiqué depuis des lustres par André Payraud. Est-ce vraiment une priorité aujourd’hui ?

[suite de la 1ère partie]

Pendant ce temps-là, des besoins demeurent : pas de navette en août pour les centres de loisirs, pas de transports en commun, pas de locaux dignes pour l’École de Musique, ni de projet de maison de retraite à prix accessible… Quant au haut débit à Chedde, le Syane va enfin amener la fibre-optique. Le hic, c’est que ce sera par des lignes aériennes et non souterraines comme cela se pratique partout pour des raisons d’intempéries et de vue. La technologie du XXI siècle avec les moyens du XIX siècle mais rappelons que les élections municipales sont en 2020.

Le maire se précipite, sauf sur les dossiers d’envergure. Parti sur un bon rythme avec un cabinet compétent, le bouclage du PLU a été fastidieux. A moins que son cadre plus exigeant soit difficilement compatible avec les projets immobiliers acceptés par la majorité comme les deux immeubles de la Contamine du Crey ou la Ravoire ? Malgré nos demandes répétées, nous n’avons aucune information sur la nature de l’aménagement à l’exception du fait qu’il y aurait 140 logements. Le schéma de circulation imposé par le Département devra être ambitieux pour accueillir les véhicules inhérents ! D’ailleurs les riverains attendent toujours d’être consultés.

Toujours en matière d’urbanisme, nous déplorons comme de nombreux Passerands, l’architecture des bâtiments construits les terrains communaux jouxtant l’IME. Cette zone aurait dû être aménagée pour améliorer les déplacements entre les zones d’habitations, le collège et la zone artisanale. Le maire a préféré les vendre à La Poste Habitat, apparemment plus prompte à la promotion immobilière qu’au maintien du service public postal à Passy. Il est vrai que la qualité de vie des habitants ne semble par une préoccupation pour la majorité Kollibay : les nuisances du stand de tirs perdurent, la voirie et les trottoirs de Chedde et du Plateau sont d’un autre âge et que dire des Nids, dont une partie des habitants vient d’assister médusés, à la suppression du semblant de barrière végétale qui les séparait de l’incinérateur.

Enfin, après plusieurs interpellations du maire à propos de l’occupation du domaine skiable de Flaine sur Passy, nous exigeons que le nouveau contrat d’exploitation qui débutera en 2019, intègre notre commune et prévoit de la rémunérer équitablement contrairement à aujourd’hui.

Le Col du Colonney est à Passy mais c’est Flaine qui se l’attribue.

Raphaël Castéra

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.