Déneiger les chemins de Plaine-Joux plutôt qu’ouvrir le week-end de Pâques…

Tel semble avoir été le choix de l’équipe Kollibay. Toutes les stations du Pays du Mont-Blanc étaient ouvertes le week-end de Pâques. Toutes, sauf Plaine-Joux et Cordon.

Très forte fréquentation observée à Saint-Gervais le samedi avec des conditions de rêve ; 30 cm de poudre et grand beau le matin. Idem aux Contamines lundi, même si le Foehn avait eu raison de la neige fraîche, le beau temps et la douceur étaient au rendez-vous.

Pendant ce temps, non seulement la station de Plaine-Joux était fermée depuis une semaine (se privant d’une fin de saison en beauté en refusant les Championnats de France de ski et snowboard UNSS), mais pire, la municipalité a semble-t-il préféré payer des heures de déneigement !

En témoignent les chemins montant à Barmus, comme celui descendant au Lac Vert. Pour quelle utilité ? Accélérer la fonte d’un manteau neigeux qui nous fait défaut depuis trois hivers ? Des perspectives de travaux (si tôt dans l’année) ?

N’aurait-il pas été plus pertinent de laisser faire la nature et de passer un coup de bulldozer au dernier moment, en allégeant au passage les heures de travail et le bilan carbone ?

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.